CinéActus – Sorties du 7 et 14 octobre, reports des blockbusters et Disney +

CinéActus

L’absence de blockbusters à l’affiche des cinémas vaut elle la résiliation de sa carte UGC Illimité ? C’est la problématique qui a secoué les réseaux sociaux cette semaine, à la suite du tweet d’un vidéaste spécialisé dans le blockbuster et les séries Netflix. Ce refus de prendre en compte les sorties de non-blockbusters, pourtant très attendus par le public en cette fin d’année, n’a pas manqué d’entraîner de vives réactions de la part des internautes cinéphiles, fustigeant le manque de curiosité et le déni de l’existence d’un autre cinéma. Exit les considérations financières, cette absence de blockbusters en cette fin d’année 2020 devrait être, au contraire, le moyen d’attirer le public vers un cinéma qui ne demande qu’à être découvert et apprécié. Amis cinéphiles, ne résiliez pas votre carte UGC tout de suite, tant de films méritent encore d’être découverts cette année.

Sorties de la semaine
Semaine du 7 octobre
  • Parents d’élèves de Noémie Saglio
  • Lupin III : The First de Takashi Yamazaki
  • Relic de Natalie Erika James
  • We Are Soldiers de Svitlana Smirnova
  • Maternal de Maura Delpero
Semaine du 14 octobre
  • The Good Criminal de Mark Williams
  • Drunk de Thomas Vinterberg
  • Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary de Rémi Chayé

Drunk

Le point sur les reports de sortie

Cette semaine a été marquée par les multiples annonces de report des blockbusters prévus pour la fin de l’année, une raison apparemment suffisante pour résilier sa carte UGC Illimité, selon les dires d’un célèbre vidéaste spécialisé dans le blockbuster que l’on ne citera pas ici. En effet, les salles de cinéma ne pourront pas compter sur les entrées générées par les films très attendus en cette fin d’année, puisque les majors ont tout simplement décidé de repousser la plupart à l’année prochaine, voire en 2022 pour ceux prévus en début d’année 2020. Les faibles scores de Tenet semblent avoir quelque peu refroidi les majors, qui ne misent absolument plus sur l’année 2020 pour « sortir la tête de l’eau ». Ainsi, le très attendu Dune de Denis Villeneuve a été repoussé au 1er octobre 2021 et ne sortira donc pas en décembre prochain. The Batman de Matt Reeves – dont le tournage avait été interrompu suite à la contraction du virus par Robert Pattinson – sera un blockbuster de 2022, au même titre que The Flash qui sortira en novembre 2022 et Jurassic World Dominion qui sortira le 10 juin 2022. En attendant, on vous invite à continuer de soutenir les salles de cinémas, dont la programmation – bien qu’exempte de blockbusters – comptera tout de même du cinéma de qualité en cette fin d’année (Adieu les cons d’Albert Dupontel, Drunk de Thomas Vinterberg, Mandibules de Quentin Dupieux, Un pays qui se tient sage de David Dufresne… et tant d’autres à venir).

Dune

Mandibules de Quentin Dupieux s’offre une sortie anticipée

Vous commencez certainement à le comprendre maintenant, mais chez CinéVerse, on aime beaucoup Quentin Dupieux (certains d’entre nous plus que d’autres). Dans ce contexte de reports quotidiens des sorties, Memento Films nage à contre-courant en annonçant la modification de la date de sortie de Mandibules. Iniitialement prévu pour le 2 décembre prochain, Mandibules sortira en salles le 18 novembre. L’affiche du film a également été révélée dans la semaine, rappelant la présence au casting de David Marsais, Grégoire Ludig, Adèle Exarchopoulos, Roméo Elvis, India Hair et Coralie Russier.

L'affiche de Mandibules de Quentin Dupieux

Le dernier Pixar ne sortira pas en salles

Après avoir décidé de ne pas sortir le tant attendu live-action Mulan en salles cet été, les studios Disney semblent déterminés à poursuivre leur politique de distribution 100% numérique, au détriment des salles de cinéma. Fraîchement privé d’une avant-première lors de la dernière édition du Festival de Cannes – pour les raisons que l’on connaît – c’est au tour de Soul de Pete Docter d’être relégué sur les bancs de la SVOD. Une nouvelle qui n’a pas manqué de faire réagir les spectateurs sur les réseaux sociaux, accusant la firme aux grandes oreilles de mener une politique de « destruction de la salle de cinéma ».  Soul sera disponible pour les abonnés Disney + le 25 décembre prochain.

Soul de Pete Docter sortira sur Disney +

 

Mank se dévoile

Après quelques images dévoilées çà et là sur les réseaux sociaux, le public a pu finalement découvrir la première bande-annonce du prochain film de David Fincher, Mank. Distribué par Netflix (et donc privé d’une sortie en salles sur le territoire français), le film retracera la vie du scénariste Herman J. Mankiewicz, frère du réalisateur Joseph L. Mankiewicz et illustre scénariste du Citizen Kane d’Orson Welles. Mank, porté par Gary Oldman, AManda Seyfried et Lilly Collins, sera disponible pour les abonnés Netflix à partir du 4 décembre prochain.

Premières images d’OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique Noire

Après la révélation de l’affiche du film il y a quelques semaines, la première bande-annonce du prochain volet d’OSS 117 a finalement été révélée vendredi dernier sur les réseaux sociaux. Ce premier teaser met en scène un Hubert Bonisseur de la Bath beaucoup moins apprêté qu’à l’accoutumée, échappant de justesse à ses ravisseurs avant de grimper à bord d’un hélicoptère. Difficile de savoir réellement de quoi il en retourne au vu de la très courte durée de ce premier teaser, mais on ressent tout de même une certaine volonté de la part de Nicolas Bedos de se démarquer des deux précédents opus. Scénarisé par Jean-François Halin et porté par Pierre Niney et Jean Dujardin, Alerte Rouge en Afrique Noire sortira en salles le 3 février prochain.

 

L’actu de CinéVerse

Cette semaine, nous vous donnons rendez-vous sur le site de CinéVerse pour découvrir la critique de We Are Soldiers, un documentaire réalisé par Svitlana Smirnova et éclairé par notre cher Matthieu-David Cournot, qui revient sur la reconstruction de trois soldats volontaires blessés lors de la guerre qui oppose la Russie et l’Ukraine dans la région du Donbass. Vous pourrez également retrouver les critiques du dernier Hong Sang-Soo, La Femme qui s’est enfuie, ainsi que celle de Les Héros ne meurent jamais, d’Aude-Léa Rapin. Côté séries, c’est d’Emily in Paris, dernière production Netflix, dont vous parle notre rédactrice Laura. Nous avons également le plaisir de vous annoncer que dès mercredi prochain, CinéVerse couvrira la neuvième édition du Festival du Film Indépendant de Bordeaux. Au programme, ADN de Maïwenn, L’Origine du Monde de Laurent Laffitte, Teddy de Ludovic et Zoran Boukherma… A la semaine prochaine !

Laisser un commentaire