La Fameuse Invasion Des Ours en Sicile: La colonisation expliquée aux enfants

La Fameuse Invasion des Ours en Sicile est un film qui n’ajoute rien de plus que si le texte avait été lu comme une pièce de théâtre ou par un simple conteur.

Dans ce film d’animation, Lorenzo Mattotti nous dépeint l’histoire conté par deux voyageurs à un vieil ours dans une grotte. Dans celle-ci, Léonce, roi des ours, doit conquérir la Sicile afin de retrouver son fil Tonio (mais aussi pour la nourriture parce qu’il lui faut plus de ressources pour maintenir la survie de son peuple). Il finira par en devenir sa majesté. Entre pouvoir, traitrise, famille et surtout devoirs, Léonce est tiraillé et va devoir faire son possible pour gérer au mieux son nouveau peuple tout en satisfaisant les volontés de chacun.

Comme il fallait s’en douter, La Fameuse Invasion des Ours en Sicile est un film pour enfants. Par conséquent, tout y est simplifié et fluide, que ce soit l’histoire, les personnages ou bien les dessins. Parfois même trop, comme par exemple le style graphique contenant très peu de détails. C’est un choix stylistique pouvant plaire, tout comme avoir l’effet opposé. Cependant une chose qui ne pourra certainement pas diviser est l’incroyable beauté de beaucoup de plans. Dès le début, l’introduction faite dans le genre des ombres chinoises annonce la couleur: simpliste mais pourtant beau. La mer, pour ne citer qu’un exemple, est d’une élégance admirable et la lumière, bien que factice, est très bien travaillée. Le commencement d’ailleurs est malin, même si un peu trop facile par rapport à la trame scénaristique: similaire à Les Nouvelles Aventures d’Aladdin, le film fait suivre au spectateur une aventure racontée par un personnage, ce qui permet aux protagonistes de modifier (heureusement ceci n’est pas utilisé ici), voir ajouter des éléments sans que cela complique le conte.

Une des choses très perturbantes dans La Fameuse Invasion des Ours en Sicile est notamment le léger changement dans l’esthétisme des dessins entre ce qu’il se passe « réellement » et l’histoire retracée par les deux itinérants, même si il est aisé de voir que les transitions entre les deux histoires sont très ingénieuses. Cela a surement été fait afin permettre aux enfants de mieux comprendre lorsque les événements sont racontés ou non. Grâce à un montage excellent, il faut bien le reconnaître, le public peut assister à de magnifiques scènes de scènes de spectacle, de danse. Ce qui rend ces passages très bons sont aussi les musiques, tout comme l’ensemble de l’ambiance musicale, qui permettent de constituer un tout époustouflant. De ce côté, la technique est bonne, mais pas parfaite non plus, puisque le doublage laisse à désirer. Hormis les voix du personnage central Léonce, ainsi que celle du roi, les autres voix ne paraissent pas aussi travaillée que ce qu’elles auraient du. Sur ce point, ces deux personnages sont fort heureusement bien au dessus de ce que pourrait attendre le public.

Qui dit film destiné aux enfant (notamment un film d’animation), suppose de l’imagination. Même si le scénario dans sa globalité n’a en soit rien de bien innovant, certains moments paraissent très imaginatifs, spécialement les techniques de guerre utilisées afin de conquérir la Sicile. Ces épisodes finis, le reste est fâcheusement beaucoup trop prévisible. Ce dont le public s’attend moins par contre, connaissant le type de film qu’il regarde, c’est la vision de ce qui pourrait paraître moins destiné à de petits êtres innocents: des ours bourrés ainsi que la mort d’un certain personnage qui ne sera pas cité ici, pour éviter tout spoil. Ces événements ne sont pas à prendre trop au sérieux puisqu’ils ont bien évidemment été réalisés de façon à ne pas choquer ni marquer les esprits. Le film dans sa globalité de toute façon n’est pas à prendre au sérieux.

La fameuse Invasion des Ours en Sicile est un film d’animation mignon et attachant, possédant un humour léger complètement adapté aux enfants, mais qui ne révolutionne en aucun cas le genre. Aucune morale ne peut être décelée et ainsi le film n’est qu’une perte de temps, excepté pour les jeunes enfants n’analysant pas à ce point ce qu’ils regardent. Au moins un bon point qui frappe le spectateur en sortant de la salle: le film passe vite et le public ne sent pas le temps défiler.

Laisser un commentaire