Official Secrets : Une révélation interdite

Official Secrets est un docudrame britannico-américain coécrit et réalisé par Gavin Hood (que l’on connaît surtout pour son X-Men Origins : Wolverine et son film oscarisé Mon nom est Tsotsi). Il met en scène l’actrice Keira Knightley dans la peau de Katherine Gunn, employée des renseignements britanniques qui divulgue un mémo confidentiel à la presse.

« On s’abrite constamment derrière l’impératif des ‘intérêts nationaux’, mais qui peut se targuer de décider ce que sont ces intérêts nationaux ? » Ce sont les mots de Katherine Gunn, lanceuse d’alerte et réagissant par rapport à Official Secrets qui sort presque 20 ans après les évènements et qui rappelle les agissements obscurs du gouvernement britannique.

A une époque où les dénonciations sont de plus en plus fréquentes dans le cinéma, le milieu politique n’en échappe pas puisque ses dernières années ont vu naître un nouveau genre de film qui porte sur les lanceurs d’alerte. On retient bien évidemment Snowden (et Citizenfour) mais surtout Pentagon Papers de Steven Spielberg. Pour une certaine génération, les informations livrées par les affaires sont évidentes et relèvent de la simple culture générale. Mais pour les autres, c’est un véritable puits de connaissances qui s’offre à nous puisque ses films parviennent à synthétiser des affaires parfois compliquées (ou qu’on ne prendrait pas la peine de lire via un autre média). Official Secrets, comme d’autres films, s’intéresse à une affaire que la plupart d’entre nous ne connaissait pas. Une grande partie des films dénoncent les manipulations américaines (notamment après les évènements du 11 septembre), mais celui-ci nous plonge au coeur de l’Angleterre aux côtés d’une employée des renseignements britanniques.

Si la mise en scène n’inspire rien de spécial, c’est parce que l’histoire est mise sur un piédestal. De ce fait, l’implication se fait difficilement et les accroches sont rares. Tout l’intérêt du film repose dans ce scandale étatique et journalistique du point de vue d’une femme travaillant pour ce même gouvernement. On peut blâmer le film sur ses défauts, mais il faut aussi rappeler que les vrais évènements sont loin d’être porteurs d’idées cinématographiques, le procès (qui aurait pu contenir un vrai moment de tension) est écourté et ne peut livrer une séquence stressante. Keira Knightley reste très juste et excelle lors de ses moments de doute. Mais le plus-value du film reste le personnage du mari, et la scène où elle tente de le rattraper est très certainement la scène la plus anxiogène du film.

Official Secrets est un thriller politique informatif mais souffrant d’une mise en scène plate malgré les efforts d’un casting solide (Keira Knightley, Matt Smith, Ralph Fiennes…).

Sortie Blu-Ray et DVD le 11 mars sur Wildside

Laisser un commentaire